José Saramago

Ibáñez, bien sûr. Cette voix, je la reconnaîtrais dans n’importe quelle circonstance et dans n’importe quel lieu où elle effleurerai tmes oreilles .Je connais cette voix depuis qu’un ami m’avait envoyé de Paris, au début des années 70, un de ses disques, un vinyle que le temps et le progrès ont matériellement démodé, mais que je garde comme un trésor inestimable. Je n’exagère pas, pour moi, dans ces années où régnait encore l’oppression au Portugal, ce disque qui m’a semblé magique, presque transcendant, m’a apporté l’éclat sonore de la meilleure poésie espagnole et la voix (cette voix caractéristique de Paco) le véhicule parfait , le véhicule par excellence de la fraternité humaine la plus profonde.

Aujourd’hui ,alors que je travaillai sdans la bibliothèque, Pilar a mis le dernier enregistrement des poètes andalous. J’ai interrompu ce que j’écrivais et me suis livré au plaisi rde l’instant et au souvenir de cette découverte inoubliable. Avec l’âge (qui doit avoir quelque chose de bon, et qui l’a) la voix de Paco a gagné peu à peu une inflexion veloutée particulière, des capacités expressives nouvelles et une chaleur qui parvient au coeur.

Demain samedi, Paco Ibáñez chantera à Argelès-sur-Mer, sur la côte méditerranéenne, dans un hommage en mémoire des républicains espagnols - parmi lesquels son père - qui ont subi là-bas des tourments, des humiliations, des mauvais traitements de toute espèce, dans le camp de concentration . Que la voix de Paco puisse pacifier l’écho de ces souffrances, qu’elle soit capable d’ouvri rdes chemins de fraternité authentique dans l’espri t de ceux qui l’écoutent. Nous en avons tous bien besoin.

coordonnées

A flor de tiempo, SL
c/ Girona, 120
08009 Barcelone (Espagne)
Tf (+34) 93 457 11 18
Fax (+34) 93 458 92 53
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Retour au début